Notre Projet

Le webzine a pour devise “les guerres sont des phénomènes barbares” de Rosa Luxemburg. Nous faisons référence à la question du procès de 1914 à Francfort, dont l’intégralité de cette dernière est “la majo­rité du peuple arrive à la convic­tion que les guerres sont des phé­no­mènes bar­bares, d’une immo­ra­lité pro­fonde, réac­tion­naires et contraires aux inté­rêts du peuple, alors elles devien­dront impos­sibles“. Dans ce contexte, nous réaffirmons notre profond attachement à la paix et nous nous mobilisons pour la paix dans le monde et la fraternité entre les peuples et notamment entre les travailleurs de tous les pays. Le manifeste du Parti Communiste de Karl Marx conclut de cette sorte “prolétaires de tous les pays, unissez-vous“.

Dans un monde où la violence étatique atteint son paroxysme et que les barricades se dressent régulièrement. De ce fait, la question de l’unité ouvrière sous un seul et même drapeau incombe entièrement à notre projet. Nous ne voulons pas de “programme minimaliste”, mais une rupture franche avec le capitalisme. Ainsi, nous rejetons le modèle “social-démocrate”. En effet, ce dernier n’a que pour ambition d’adapter le capitalisme et non de créer une césure afin d’enclencher le socialisme.

La situation du néolibéralisme tend à semer la division et la discorde tout comme le “poison” du nationalisme. Avec la montée du “néolibéralisme à la carte” sous la forme d’un illibéralisme (étatique ou religieux) dans de nombreux pays, nous réaffirmons notre adhésion au mouvement antifasciste tel qu’il a été construit à l’origine dans les années 1920. La montée de l’extrême-droite ne se passe plus désormais par les bulletins de vote à travers l’explosion du “front républicain”, mais le militantisme de terrain et la décortication des différentes idées fascistes.

Face à la montée constante du “complotisme” dans les différentes “bulles” du web et notamment au sein de la sphère alternative, nous réaffirmons notre devoir de militer contre ce dernier qui n’apporte aucun progrès aux prolétaires, mais amène progressivement le travailleur sur une pente dangereuse vers l’extrême-droite. Les formes du complotisme moderne sont complexes et parfois paradoxales. Toutefois, la vision qu’elle a occupée pendant la campagne de Donald Trump en 2016 tout comme en 2020 nous permet d’y poser certaines suggestions. Nous réaffirmons également notre attachement à la “science” et aux “faits scientifiques”. De cette manière, les thématiques complotistes (la vaccination, le lobby pharmaceutique, la 5G, les francs-maçons, les illuminatis, etc.) seront farouchement combattues.

Dans une société devenant de plus en plus conservatrice et où le néolibéralisme triomphe par la violence, un nouveau média d’opinion devenait nécessaire afin d’y décortiquer l’actualité à travers différentes plateformes numériques : articles, photos, vidéos et podcasts. La “liberté de la presse” est de plus en plus menacée par le pouvoir exécutif et que les médias dans leur grande globalité sont inféodés au capitalisme, Révolution et Libertés” permet une grille d’analyse différente tout en se basant sur son propre savoir-faire et des relations avec les autres blogueurs qu’il a pu entretenir depuis 2012.

Nos articles entre 2012 et 2020 sont archivés et seront disponibles à partir de l’année 2022 afin de réaliser un travail de fond, notamment dans la création d’une base de données afin que les lecteurs puissent accéder de la manière la plus simple aux différents articles. De ce fait, nous allons investir dans un module entièrement dédié à cet effet. Ainsi, il faudra attendre que nous traitions les articles afin de les remettre à l’ordre du jour et de les modifier si nécessaire.

Fort de l’expérience que nous avons acquise depuis 2012, nous avons mis en place la réalisation de sujets concernant l’actualité afin d’y apporter notre pensée et nos critiques.

Nous utilisons différents formats pour diffuser nos idées au travers d’articles et de podcasts principalement. Toutefois, nous pouvons être amenés à réaliser des reportages photographiques et des vidéos sur des sujets précis. Nous diversifions les différents moyens de diffusion de l’information afin qu’ils correspondent aux attentes des lecteurs et des auditeurs.

Dans le cadre où l’affirmation du “projet Révolution et Libertés” souligne une rupture franche avec la doxa dominante, nous nous situons également dans la “libre-pensée”. Par ce chemin, nous réclamons le droit d’utiliser la “liberté d’expression” et le “droit à la critique” qui en découle. Ainsi, nous défendons les valeurs laïques et nous combattons son instrumentalisation par les néolaïcs et les réactionnaires. Nous demandons l’abrogation du concordat en Alsace-Moselle afin d’étendre la Loi de 1905 sur l’ensemble du territoire et ne pas créer de particularité locale qui serait une porte ouverte au renoncement de la laïcité d’une partie du pays.