Communiqué de presse : fermeture du webzine jusqu’au 1er avril 2021

Le nouveau logo de Révolution et LibertésLe nouveau logo de Révolution et Libertés
Temps de lecture : 3 minutes

Le webzine « Révolution et Libertés » a subi ces derniers jours une affluence importante sur son site internet. Face aux nombreux commentaires qui ne cessaient de croître, nous avons pris la décision de fermer les « commentaires » suite à différentes discussions qui n’ont pas vraiment abouti à élever le niveau du « débat politique ». En effet, nous nous sommes toujours positionnés sur le champ politique et non sur un autre champ, notamment des attaques ad hominem.

Toutefois, cela n’a pas suffi alors, nous avons décidé de fermer provisoirement le webzine pendant 48h00 afin de tempérer la situation puis aussi afin de faire briser le flux tout en expliquant cordialement que nous ne sommes pas « robots » à l’inverse de ce que pouvait affirmer Kraftwerk dans une de leurs chansons.

Après des discussions et des débats au sein de l’équipe, nous avons pris la décision de prolonger la fermeture du site jusqu’au 1er avril 2021. En effet, nous allons restructurer l’ensemble du webzine, notamment en y apportant des modifications importantes tout comme développer notre projet de fond en comble. Que se passera-t-il concernant l’analyse de l’actualité que nous faisions quotidiennement pendant ce temps ? Nous allons faire des brèves directement sur les réseaux sociaux.

Les espaces pour diffuser notre contenu et nos idées politiques apparaissent au grand jour comme des espaces de libertés afin d’y diffuser nos idées et nos analyses. Toutefois, nous pouvons également nous rendre totalement autonomes vis-à-vis des GAFA’s en utilisant les réseaux alternatifs. En effet, nous souhaitons nous émanciper de ces derniers. Nous allons étudier la migration entière de notre communication sur d’autres sphères.

La question des « bulles » a tout de même l’audace de soulever des conséquences secondaires de ce que peuvent représenter les GAFA’s sur nos vies. Autrement dit, cela a tendance à générer une forme de « radicalisation » chez certaines personnes. En ce sens, le fait de ne pas dépendre de ces derniers permet de mieux cerner le débat politique.

Nous prenons également du recul par rapport à la situation. En effet, nous avons été soumis à une forte pression ces derniers jours. Face à une situation qui demande une gestion de crise, nous avons pris les bonnes décisions afin de sortir vers le haut. Nous en sortons grandi·e·s et nous continuons d’apprendre, mais nous soulignons également que malgré les « menaces de mort » que nous avons reçu. Rien ne nous fera reculer.

Après la tempête, c’est le retour au calme, nous continuerons nos différents combats contre l’obscurantisme et la promotion du « progrès ». Nous n’avons aucun regret concernant les différents propos. Nous continuerons à promouvoir le communisme au travers l’œil de Rosa Luxemburg. Notre ambition s’avère renforcer. Ce qui apparaît comme une mésaventure sur le web nous a renforcé·e·s et endurci·e·s. Nous gardons la tête froide afin de considérer que l’analyse matérialiste et factuelle permet de promouvoir la « révolution ». Au moment où nous fêtons les 150 ans de la Commune de Paris et le centenaire de la révolte de Kronstadt, nous poursuivons les pas de ceux qui nous ont précédés.

Nous avons mis en ligne notre nouveau logo qui sera affiché sur tous les supports que nous utiliserons désormais. Il reprend les deux lettres de « Révolution et Libertés » avec la couleur noire et rouge tout en incorporant le marteau et la faucille. Il a été réalisé sur mesure. Il va d’ailleurs être diffusé progressivement sur les différents réseaux sociaux sur lequel nous avons pris l’habitude d’y aller.

La newsletter de lundi prochain sera diffusée sur les réseaux sociaux, mais au vu de la situation elle fera huit pages au lieu de quatre pages. En effet, nous avons besoin de vous parler afin d’éclaircir la situation. Pendant ce temps-là, nous retrouvons un peu de calme. C’est une bonne chose.

Pendant ce temps-là, les articles continueront à être publiés même si le site est « offline » afin que nous puissions continuer de faire notre « job ».

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments