La chronique de l’arrière-boutique n°1

Photo by Nhu Nguyen on Unsplash
Temps de lecture : 2 minutes

Plus nous avançons dans le projet “Révolution et Libertés”, plus nous nous disons qu’il est l’heure maintenant de tenir compte des critiques, mais aussi la lecture des différents articles. En effet, il nous paraît fondamental au moment où nous allons réaliser un podcast d’une durée d’une heure concernant le deuxième volet à propos du fédéralisme de prendre conscience que notre grille de lecture ne satisfait pas tout le monde et nous ne sommes pas là pour satisfaire tout le monde.

Revenons sur le Buzz de l’article de Keny Arkana

Ainsi, je me retrouve confronter à l’heure actuelle de l’article de Keny Arkana a subi un relai très important, notamment sur Facebook. Il est en train d’éclater tous les records d’audience que j’ai pu avoir jusqu’ici. Ainsi, nous avons dépassé le nombre de vues concernant l’article à propos de la “Commune de Paris“. En effet, en l’espace d’une matinée, l’article s’est envolé très haut sans que cela ne soit une attaque DDOS. Ainsi, il semble nécessaire de laisser le libre champ à ceux qui voudront développer des arguments constructifs pour défendre Keny Arkana.

Toutefois, un travail phénoménal attend les détracteurs de notre article. En effet, il reste solide et se base sur des “faits matériels” et “scientifiques”. Sur Twitter, on nous a soulignés que nous soutenions les thèses du gouvernement. Autant dire qu’avec les articles que nous avons rédigés ces deux derniers mois, le gouvernement et les macronistes ont été critiqué presque tous les jours de façon matérialiste. Cet argument tombe à l’eau et devient même risible. Lorsque nous avons écouté nos confrères commencer à émettre des critiques sur Keny Arkana, nous sommes allés directement aux sources de ce qu’elle disait. Nous nous sommes faits l’avocat du diable. Nous avons émis une critique en profondeur.

Pour les antivaxs, Keny Arkana reprend l’ensemble des différents éléments de langage de ces dernières années. Il semble évident que “la rabia del obscurantismo” se fait de plus en plus sentir. Le capitalisme a d’ailleurs besoin de ces personnes pour continuer et poursuivre sa politique. Pendant que Keny Arkana combat : les vaccins, les médecins, big pharma, les francs-maçons, etc. Elle ne combat pas le capitalisme.

Le projet du logo de Révolution et Libertés

Les trois propositions de Logo pour représenter Révolution et Libertés

En effet, les travaux se poursuivant, nous nous orientons vers le choix du deuxième logo avec les différentes variantes que l’on va avoir. Mais le travail n’est pas terminé, il nous faut encore du temps pour réfléchir et notamment mettre en place un logo “parfait”. Ainsi, nous sommes dans le projet également d’inclure notre communauté au choix de ce dernier.

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments