Le néo-franquisme à la porte de l’Espagne

Les élections en Espagne ont fait vibrer l’Union Européenne. Le parti Vox est devenu le troisième parti politique de l’Espagne. Il s’agit d’un symbole d’un pays n’ayant pas fait un travail de fond en comble sur la dictature franquiste, mais aussi sur la guerre civile entre les Républicains et les franquistes/monarchistes. Au moment où l’extrême-droite semble gagner du terrain un peu partout en Europe et dans le monde, on constate qu’aucun pays n’est à l’abri la vague brune. read more

La Catalogne : le chauvinisme sous forme d’émancipation ?

© Josep Lago, AFP

Le Parlement Espagnol vient de mettre sous tutelle le Parlement Catalan, destituant in fine l’ensemble du gouvernement Catalan. Une décision prise le 27 octobre 2017 dans le Sénat situé à Madrid. Mariano Rajoy a décidé d’utiliser la stratégie de la tension en assurant que « l’Etat de droit va restaurer la légalité ». Cette vision pousse néanmoins le chauvinisme espagnol ou catalan, mais aussi incite à l’émancipation de ce qu’il reste d’un état mis en œuvre par Franco. read more

Après l’attentat de Charlottesville … Barcelone

1047837-des-bougies-sont-allumees-en-hommage-aux-victimes-de-l-attentat-de-barcelone-sur-les-ramblas-le-18-a
Des personnes se recueillant sur la rembla le 19 août pour rendre hommage aux victimes

À la fin de l’été, les touristes, tout comme les habitants se promènent sur la Rambla, une des avenues piétonnes les plus touristiques de la ville de Barcelone. Il s’agit d’un lieu de rassemblement depuis plusieurs siècles.

1 – L’attentat terroriste de la Rambla

Le 17 août, une voiture bélier a pris le chemin de l’avenue renversant de nombreux piétons. Le bilan provisoire fait l’état de 14 morts, et près de 130 blessés. L’État Islamique (EI) a revendiqué l’attaque. Le mode opératoire est le même que dans l’attentat de Charlottesville. Il s’agit manifestement d’une convergence entre les islamistes et de l’extrême-droite. read more

Mariano Rajoy gagne la confiance du Congrès

rajoy-est-reelu-au-congres-espagnolMariano Rajoy a réussi à soumettre sa nouvelle majorité au Congrès. Il a été reconduit à la tête de l’Espagne pour la poursuite des politiques d’austérité. La tâche était hasardeuse, puisqu’il possède 137 députés sur 350 (inférieur à la majorité absolue).

Read more