Les inégalités sont en hausse de 0,6%

Le gouvernement avait promis la « libération de la croissance », nous avons eu une baisse de la croissance durable dans le temps. La politique d’Emmanuel Macron reste une politique largement décroissante au bord d’un pays qui risque le cataclysme économique en raison des différentes bulles spéculatives et des guerres économiques outre-Atlantique.

Un rapport de l’INSEE donne le résultat de la synthèse néoclassique. Les résultats sont particulièrement édifiant. Au lieu d’endiguer la pauvreté, celle-ci a augmenté. Il s’agit d’un camouflet et d’un sérieux revers pour le président de la République et du premier ministre. Les macronistes nous ont argumenté qu’il fallait produire avant de répartir la richesse, mais nous assistons à l’inverse. La richesse est répartie entre les premiers de cordée et ensuite vient la production. Selon l’institut «le taux de pauvreté monétaire augmenterait de 0,6%». Ils n’ont pas pris en compte l’impact la réforme de l’ISF dans leur simulation, on comprend mieux les raisons pour lesquels cela a aboutie. En effet, le taux de pauvreté augmente chez les plus pauvres alors que les plus riches, leur revenue augmente de façon considérable.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire