Mise au point des problèmes de droits d’auteur avec Madame B.

Le site Révolution et Libertés est confronté à des problèmes de droits d’auteur vis-à-vis d’une photographe professionnelle. Nous avons repris une photographie circulant librement sur un magazine nommée Marianne qui ne mentionnait pas les crédits et encore moins les sources. De ce fait, nous l’avons posté sur un article sans se douter que cette dernière était soumise à des droits d’auteur.

La propriété intellectuelle permet dans le cadre du système capitaliste de défendre la propriété privée des photographies et de rémunérer les photographes pour l’utilisation de ces dernières. Dans un monde de plus en plus difficile où les pigistes sont de plus en plus mal rémunérés, ils ont trouvé la solution moyennant un petit investissement : la société PIXWAYS. Cette dernière permet de tracer le web afin de répertorier les photographies qui sont publiées sans les droits d’auteur et de réclamer des réparations. Il s’agit dans les faits d’un outil astucieux, dont les conséquences peuvent être dramatiques pour ceux qui utiliseraient par mégarde les photographies tout en étant de bonne foi. Cela permet aux photographes de récupérer leur dû quitte à faire couler le travail de leurs confrères et consœurs de les mettre face à une machine juridique et des menaces en tous genres.

Le site Révolution et Libertés représente à peu près 800 000 euros (à raison de 100 euros par article) en terme d’heures de travail sans compter les photographies présentes qui sont diffusées sur Facebook et Twitter ou encore les Facebook Live.

Les photographies de Révolution et Libertés sont d’ailleurs soumises à ce régime, non pas pour générer des bénéfices, mais pour connaître les différentes utilisations. Dans le cadre, du litige qui nous oppose à Madame B. (son nom est anonymisé pour respecter son travail.), nous plaidons la bonne foi. Nous avons toujours été transparents sur les litiges et les menaces de plaintes concernant le blog Révolution et Libertés.

Afin d’être transparent, je vous diffuse le mail et la réponse :

Voici notre réponse :

A propos Caroline Fouchard 73 Articles
Fuck la Propriété Privée

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire