E2 : Interview de David Poulain du syndicat « Les Constructifs »

Nous avons interviewé David Poulain — Gilet jaune bordelais — par téléphone durant une bonne vingtaine de minutes. Nous lui avons posé une série de questions pour tenter de comprendre sa vision du monde et pourquoi il a décidé de créer un nouveau syndicat, « Les Constructifs », alors que l’offre en la matière est déjà assez large.

Au cours de notre entretien, il s’est présenté comme un économiste enseignant à la faculté. Peut-être une manière d’asseoir sa légitimité par le biais de cet argumentum ad potentiam (1)…

De façon claire et appuyée, il nous a longuement décrit sa volonté de réduire encore les cotisations sociales salariales et patronales notamment pour redonner de la compétitivité aux entreprises. Il affirme qu’une telle baisse pourrait relancer la croissance d’un à deux points du PIB.

Sur la question de la transformation du Crédit Impôt Compétitivité Emploi (C.I.C.E.), il s’est déclaré tout à fait disposé à la pérennisation de la baisse des cotisations sociales, bien que tout le monde sache que cette niche fiscale n’a pas permis de créer de l’emploi ni de faire repartir l’économie alors que des dizaines de milliards ont été investis dans les entreprises.

À propos de la fermeture du site de Blanquefort, il s’est dit favorable à une loi exigeant le remboursement des aides de l’État ou encore taxation à hauteur de 100 % des produits vendus lorsque cette restructuration boursière est effectuée avec manifeste de « gaver » les actionnaires.

Sur la question de l’euro fort avantageant particulièrement l’Allemagne, il nous a expliqué qu’il désirait une négociation ferme pour créer un euro faible afin que la France (et les autres pays du Sud) puissent faire repartir leurs économies.

De même, une dévaluation monétaire sur trois années permettrait de relancer l’économie sans avoir à faire une dévaluation interne à travers la modération salariale et la baisse des aides sociales.

Il a aussi plaidé en faveur de la simplification administrative : un processus amorcé sous le quinquennat de François Hollande et qui se poursuit sous celui d’Emmanuel Macron.

« Les Constructifs » appliquent la logique du gagnant-gagnant dans le cadre de la mondialisation. Chez Tu la sens la liberté ? on a du mal à comprendre cette conception surtout lorsque la mondialisation fait toujours plus de perdants que de gagnants.

Toutefois, David Poulain met en garde sur le risque d’une récession générale. En effet, la croissance de l’Allemagne commence à montrer des signes de faiblesse et les prévisions des économistes sur une éventuelle récession aux États-Unis deviennent de plus en plus plausibles. En 2020, nous risquons de vivre une crise économique de grande ampleur dépassant les deux précédentes : celle des subprimes de 2008 et celle de la dette souveraine de 2011-2012.

À la lumière des propos de David Poulain, on peut affirmer, sans trop se tromper, que son syndicat soutient les thèses néolibérales.

Tu la sens la Liberté ? E2 : interview de David Poulain, les soignants des Hôpitaux en colère et Kinder aide-soignante en EHPAD

Notes :
(1) Argument d’autorité

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire