#45 Le Con du Jour : Dorothée Moureaux (élue LR) appelle « à mettre au pas les musulmans »

Dorothée Moureaux s’est exprimée sur le lynchage verbal à caractère antisémite dont a été victime Alain Finkielkraut lors d’une manifestation des Gilets jaunes. En affirmant qu’il fallait « mettre au pas les musulmans », elle s’inscrit dans un racisme antimusulman des plus vils. Elle continue en affirmant qu’ils « sont les premiers à insulter les juifs ». Il est à noter qu’à aucun moment elle ne source ses propos.



Enfin, elle parle des « extrêmes de droite » dans la fin de son tweet sans s’apercevoir qu’elle reprend la terminologie de l’extrême-droite classique ou radicale. Elle appartient à la famille de la droite décomplexée. Elle suit la logique de François Fillon et de Laurent Wauquiez.

Les néoconservateurs surfent sur une vague particulièrement dangereuse puisqu’il s’agit de reprendre le concept du « nouvel antisémitisme ». Le manifeste de Philippe Val publié par le Parisien1)Cf. http://www.leparisien.fr/societe/manifeste-contre-le-nouvel-antisemitisme-21-04-2018-7676787.php?fbclid=IwAR38e6kyFUj0BfS80FLGDfI01h8relW5jyJXMHk05NUZvdjpUjoY6wmTQeE a fait énormément de bruit en avril dernier. Ce dernier relègue les autres formes d’antisémitisme au second plan. Récemment, deux cimetières juifs viennent d’être profanés par des néo-nazis dans l’Est et près de Lyon démontrant le caractère pluriel de l’antisémitisme.

À nos confrères du Parisien qui l’ont jointe par téléphone, elle a déclaré avoir « repris les propos d’un journaliste. Et quand je parle de les mettre au pas, il s’agit simplement d’appliquer la laïcité ». Elle a aussi reconnu avoir été « maladroite ». Or, dans ses propos, il n’est à aucun moment question de laïcité, mais bien d’une haine à l’égard des musulmans.

Elle semble assumer, mais elle a quand même fermé son compte Twitter… Quelques jours avant la marche contre l’antisémitisme, il faut réaffirmer avec vigueur que le combat contre les discriminations est l’affaire de tous. D’ailleurs, Olivier Faure du Parti socialiste a déclaré que « le rassemblement de demain (organisé à Paris mardi 19 février, NDLR), c’est aussi ne pas passer d’une haine à l’autre… La lutte contre l’antisémitisme ne peut pas justifier la stigmatisation des musulmans ».



Notes   [ + ]

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire