Après Barroso, Junker, on prend les mêmes et on recommence

4445146_7_433f_jean-claude-juncker-et-la-chanceliere_f692f64433b50c9983539ecbea436e42Connaissez-vous Jean-Claude Juncker ? Il est l’ancien Premier ministre du Luxembourg, grand paradis fiscaux en Europe. Il a été nommé, président de la Commission européenne. Les comptes publics vont devenir privés, les salaires vont pousser vers le bas, l’Union Européenne tourne très mal, les solutions désastreuses présentées sont à nouveau l’austérité. Une politique ancienne, dont les conséquences ravagent l’Europe et paupérisent les pays dits modèle : Allemagne et Royaume-Uni.

Neuf des dirigeants européens sociaux-démocrates (PSE) se sont retrouvés, le 22 juin à Paris, pour soutenir le conservateur Jean-Claude Junker (PPE) à la tête de la Commission européenne. Ainsi, Martin Schulz, ancien président du Parlement, pourrait accéder au sommet de la Commission européenne. En Espagne, nous avons le PPSOE, logiquement en Europe, nous avons le PPSE.

Junker a été élu à la tête de la Commission européenne avec 26 voix pour et deux contre (Grande-Bretagne et Hongrie). Un voile d’austérité s’abattra contre les plus pauvres … La logique orthodoxe continue. Le chômage augmentera. L’argent et la bourse guideront les choix de cette nouvelle Europe, qui parait vieille à bout de souffle. L’Europe de la Finance sera vouée à exploser tôt ou tard. L’UE creuse sa tombe en attendant d’être mis dans un funeste cercueil.

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x